Sciences Po Rennes recherche un.e stagiaire pour étudier la contribution des PAT à la durabilité alimentaire des territoires

Lieu de stage : Sciences Po Rennes, Laboratoire Arènes UMR 6051 CNRS

Encadrement : Gaëlle Petit, Maître de Conférences en gestion durable des systèmes alimentaires et Virginie Brégeon, Professeur associé en Design et marketing alimentaire et culinaire

Durée : 6 mois, début février /mars 2023

Date limite de candidature : 31/12/2023

Contexte : Face à la multiplication des défis de la transition écologique, le sujet alimentaire et notamment celui de la (re)territorialisation des filières et/ou d’une nouvelle structuration des chaînes de valeur agroalimentaires dans un périmètre territorial (ou local), est majeur. La montée en puissance des projets alimentaires territoriaux (PAT) pourrait augmenter la performance et la résilience de nos systèmes de production-transformation-consommation, au sens du développement durable.

Paradoxalement, les engagements environnementaux des PAT peuvent être très variables et la performance des actions mises en place n’est toujours pas démontrée. Tout comme il reste à mieux appréhender les impacts de ces dispositifs que sont les PAT sur le fonctionnement effectif des systèmes alimentaires territoriaux (SAT). Au niveau des productions locales, par exemple, les indicateurs de performance environnementale doivent être rapportés à l’unité de « produit » et peuvent ne pas être de façon systématique significativement meilleurs que ceux des unités plus « conventionnelles ». Cela interroge la possibilité d’un déploiement à grande échelle du modèle « local ». Cela ranime aussi les débats sur le rôle de chaque modèle, celui reposant sur les chaînes locales vs. globales, dans le soutien aux modes d’approvisionnement et de consommation alimentaires plus durables.

Objectifs : Proposer des cadres d’analyse sur la contribution des PAT à la durabilité alimentaire des SAT. Échelle du contrat de coopération de Rennes Métropole (16 EPCI) :

  • État des outils et méthodes existants pour modéliser un SAT au sens de métabolisme alimentaire (flux matières brutes et transformées). Définitions et comparaison des apports/ limites des différentes approches et outils : évaluations, analyses de cycles de vie, calculateurs type Parcel/ CRATER, …
  • Présentation des politiques publiques et des dispositifs/actions existants : niveau de formalisation des différents PAT, objectifs environnementaux, actions portées par les acteurs du territoire, autres stratégies liées (économie circulaire, RSE …,)
  • Proposition de caractérisations du SAT du territoire (échelle des 16 EPCI). Analyse des liens, interactions et modalités de fonctionnement (entre les divers PAT et le SAT),
  • Analyse ciblée sur un sujet à définir, en vue d’une extrapolation des résultats à l’échelle du territoire. Possibilités : évaluation comparative (local/conventionnel), analyse des flux (physiques eau, énergie, matières première et économiques), analyse de cycle de vie, analyse de filières.

Profil recherché : Master 2 écoconception, ingénieur agronome ou agroalimentaire

Conditions de travail : Indemnité de stage légale ~550€/mois, frais de mission.

Contact : Candidatures (CV + LM) par mail à gaelle.petit@sciencespo-rennes.fr

Avec le soutien financier de :