La Métropole du Grand Paris recherche un.e stagiaire en soutien à la préfiguration et à l’animation du Réseau Francilien des PAT

Etablissement Public de Coopération Intercommunale, la Métropole du Grand Paris a été créée le 1er janvier 2016. Un projet métropolitain définit les orientations de sa politique conduite dans le cadre des compétences définies par les lois NOTRe et MAPTAM. Zone dense urbaine de 814 km², elle comprend 131 communes.

Elle se structure autour de 6 schémas directeurs : PCAEM (Plan Climat Air Energie Métropolitain), PMHH (Plan Metropolitain de l’habitat et de l’hébergement), PPBE (Plan de prévention du bruit dans l’environnement), SCoT (Schéma de Cohérence territorial), SDEM (Schéma directeur énergétique métropolitain), SMAN (Schéma Métropolitain d’aménagement numérique) au service des 7,2 millions d’habitants métropolitains. Elle met en œuvre des politiques ambitieuses : Gestion des Milieux Aquatiques et Préventions des Inondations (GEMAPI), Zone à Faibles Emissions (ZFE), concours « Inventons la Métropole du Grand Paris », maîtrise d’ouvrage du futur Centre Aquatique Olympique pour les Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024.

Pour porter ces projets majeurs, la métropole s’appuie sur une administration de mission dont les services se développent et représenteront plus de 140 collaborateurs en 2022.

Pour en savoir plus : http://www.metropolegrandparis.fr/

CONTEXTE DU STAGE

Dès sa création, la Métropole s’est engagée dans le domaine de la transition écologique, approuvant le plan climat air énergie métropolitain (PCAEM) en 2018, afin de préserver, valoriser et développer les espaces naturels, paysagers et d’agriculture urbaine et péri-urbaine sur le territoire métropolitain. Le Plan climat prévoit pour cela d’élaborer un Plan Alimentaire Métropolitain, pour accompagner la transition du système alimentaire métropolitain, améliorer sa résilience, et faciliter les coopérations entre collectivités.

Les orientations du futur Plan Alimentaire ont été approuvées par délibération du Conseil métropolitain le 11 octobre 2019 :

  • Soutenir le développement d’une agriculture urbaine durable, en lien avec les terres agricoles voisines ;
  • Rapprocher les producteurs des consommateurs et valoriser les produits locaux, notamment en favorisant l’installation de projets d’agriculture urbaine, en améliorant la visibilité des exploitations agricoles du territoire, et en soutenant la mise en place des circuits courts de proximité (magasins et marchés de producteurs, AMAP, etc.) ;
  • Augmenter l’approvisionnement bio et local dans les restaurations collectives ;
  • Œuvrer pour la lutte contre le gaspillage alimentaire et le recyclage des déchets.

Le Plan de relance de la Métropole du Grand Paris, visant à soutenir les communes et l’économie locale face à la crise sanitaire, a par ailleurs accéléré les actions engagées en matière d’alimentation et d’agriculture.

Dans ce contexte, la Métropole est devenue partenaire de la Chaire AgroParisTech « Agricultures urbaines, services écosystémiques et alimentation des villes », de la Chambre d’agriculture d’Ile-de- France, du Groupement des agriculteurs bio d’Ile-de-France (GAB IdF), de l’Association Française d’Agriculture urbaine professionnelle (AFAUP), et de la Safer Ile-de-France.

La Métropole du Grand Paris s’est engagée en 2022 dans l’élaboration d’un Plan alimentaire métropolitain, cadre stratégique et opérationnel sur l’agriculture et l’alimentation à l’échelle du Grand Paris, qui vise à accompagner et coordonner les politiques alimentaires locales, renforcer les coopérations et augmenter la résilience alimentaire du territoire.

Cette démarche initiée en octobre 2022 a d’abord donné lieu à une phase de diagnostic début 2023, qui a permis de définir les chantiers prioritaires suivants :

  • L’approvisionnement de la restauration collective métropolitaine et l’offre en alimentation durable sur le territoire ;
  • La résilience alimentaire et l’adaptation du territoire aux changements climatiques ;
  • Les coopérations territoriales et la gouvernance.

Une concertation s’est ensuite tenue au printemps 2023, associant plus de 170 structures du territoire (collectivités, associations, professionnels, acteurs économiques, acteurs de la recherche…) et organisée en sept ateliers thématiques :

  • Lutte contre la précarité alimentaire et renforcement de la démocratie alimentaire
  • Préservation des ressources et résilience des modèles agricoles
  • Approvisionnements et transitions de la restauration collective métropolitaine
  • Approvisionnements des commerces et amélioration de l’offre alimentaire
  • Logistique et sécurité des approvisionnements alimentaires
  • Préfiguration d’un réseau régional des Projets Alimentaires Territoriaux (PAT)
  • Coopérations extraterritoriales et solidarités urbain

La stratégie et le plan d’actions du Plan Alimentaire, découlant du diagnostic et de la concertation, sont en cours de rédaction autour de ces grands axes, en vue de son adoption début 2024.

En parallèle de l’élaboration de son Plan Alimentaire Métropolitain, la Métropole du Grand Paris préfigure un réseau des Projets Alimentaires Territoriaux à l’échelle de l’Ile-de-France, en co-pilotage avec la Chambre d’agriculture de Région Ile-de-France. Cela fait suite à sa candidature à l’appel à projets 2022 du Programme national de l’Alimentation de l’Etat, annoncée lauréate en mars 2023.

La structuration d’un réseau régional des Projets Alimentaires Territoriaux franciliens doit permettre de soutenir l’émergence et le déploiement opérationnel des PAT en région Ile-de-France, en favorisant les retours d’expérience, la mutualisation d’actions, le partage de ressources, la coopération territoriale, le dialogue urbain-rural et la montée en compétence collective des porteurs de PAT. Pour ce faire, la Métropole du Grand Paris souhaite jouer le rôle de tête de réseau des démarches alimentaires et des 6 PAT existants sur son territoire, afin de les appuyer, de les pérenniser et de faciliter les synergies avec l’ensemble de son écosystème d’acteurs, en lien avec les PAT péri-urbains et ruraux d’Ile-de-France, dans une perspective de coopération urbain/rural.

MISSIONS

Au sein du pôle « Nature et Agriculture » (composé de 4 chargés de mission et d’un chef de projet) de la Direction de l’environnement, de l’eau et du climat de la Métropole du Grand Paris, le/la stagiaire participe à l’élaboration et à la mise en œuvre du Plan Alimentaire Métropolitain, et en particulier du réseau régional des PAT. Il sera encadré par le chef de projet du pôle « Nature et Agriculture » et le chargé de mission « Agriculture Alimentation ».

Le/la stagiaire appuie les chargés de mission dans la préfiguration et l’animation du réseau régional des PAT, en lien étroit avec la Chambre d’agriculture de Région Ile-de-France et l’Etat.

Activités principales :

· Appui à la préfiguration et l’animation du réseau régional des PAT :

  • Production, rédaction et relecture de livrables (comptes rendus de réunions, supports power point, supports d’animation, rapports, fiches acteurs, cartographie d’acteurs…),
  • Soutien à la préparation, l’organisation et l’animation d’ateliers, de réunions ou de groupes de travail, webinaires, visites, organisés dans le cadre du réseau, avec l’ensemble des parties prenantes concernées,
  • Appui à la rédaction d’un cahier des charges en vue du lancement d’une mission d’animation de réseau,
  • Appui à l’organisation d’événements et à la communication autour du réseau et de ses actions,
  • Appui à la définition de la gouvernance du réseau (échanges réguliers avec les parties prenantes, animation d’entretiens pour identifier les besoins des acteurs locaux),
  • Appui méthodologique en matière d’animation et d’innovation organisationnelle.

· Appui à l’élaboration et à la mise en œuvre des autres actions du Plan Alimentaire Métropolitain :

  • Soutien à l’organisation et à l’animation des ateliers organisés dans le cadre du groupe technique « restauration collective » ;
  • Appui à l’accompagnement des collectivités dans le cadre de l’appel à projets restauration collective bio et locale ;
  • Soutien à l’organisation des formations à l’agriculture urbaine à destination des collectivités.

PROFIL DU CANDIDAT

Formation

  • Etudiant en Master dans le domaine des sciences politiques, de l’écologie, de l’agriculture et de l’environnement, de l’agronomie ou de l’économie avec une spécialisation en environnement.
  • Connaissances en environnement, alimentation, agriculture en ville, monde rural, aménagement du territoire, économie.
  • Connaissance du fonctionnement des collectivités territoriales, de la restauration collective, du domaine des politiques publiques.
  • Un intérêt ou une première expérience dans le domaine de l’agriculture et de l’alimentation seront valorisés.
  • Des appétences particulières pour l’animation et les enjeux liés au développement local sont attendues.

Savoir-faire opérationnel

  • Préparation et programmation de réunions ou d’événements
  • Rédaction et synthèse
  • Conduite d’entretiens
  • Maîtrise des outils informatiques (pack office, Canva)
  • Maîtrise d’outils numériques collaboratifs ou d’animation (Beekast…)

Savoir-être professionnel

  • Rigueur et méthode, capacité d’organisation
  • Aptitude à la rédaction écrite, à la synthèse et à l’expression orale
  • Goût pour le travail partenarial et sens de la communication
  • Autonomie et réactivité

MODALITES DE RECRUTEMENT

Envoi des candidature (CV + Lettre de motivation) à laurene.colonge@metropolegrandparis.fr (Chargée de mission Agriculture et Plan Alimentaire Métropolitain)

Durée : 6 mois, à compter de mars 2024

Adresse : 17 avenue Pierre Mendès France 75013 PARIS / 157 avenue de France 75013 PARIS Rémunération : gratification de stage selon la réglementation en vigueur + 75% des frais de transports

Avec le soutien financier de :