L’analyse PATnorama n°4  sur le début du « 2ème cycle » des PAT est sortie

Cliquer sur l’image pour consulter le PATnorama n°4

L’analyse PATnorama n°2 faisait état de divers enseignements du « 1er cycle de PAT », soit la période entre la création du dispositif PAT en 2014 et la fin de 2020. En effet,  en décembre 2020, une nouvelle instruction technique précise de nouvelles modalités de reconnaissance et formalise une normalisation d’une gestion davantage déconcentrée des PAT par l’Etat. Au même moment, le Plan France Relance flèche, via sa mesure 13, le financement d’émergence de projets et d’actions opérationnelles des PAT. Ces deux étapes signent l’ouverture d’un «  2ème cycle » des PAT.

De nouvelles dynamiques apparaissent alors : l’émergence de nombreux projets alimentaires d’une part, l’approfondissement de l’opérationnalité de PAT plus anciens d’autre part ; et posent un certain nombre de questions :

  • Quelles sont les natures des nouveaux PAT émergents de 2021 ? Quelles sont les origines et l’ancrage de ces PAT ? Se dirigent-ils vers des PAT plutôt systémiques ou agri-alimentaires ?
  •  Quels sont les impacts de la déconcentration des modalités de reconnaissance des PAT ainsi que des financements Plan France Relance et ses modalités d’attribution sur la gouvernance et les orientations des PAT opérationnels issus du 1er cycle ?
  • Les dynamiques générées par le Plan France Relance seront-elles pérennes ?

Le PATnorama n°4, intitulé « Le 2ème cycle des PAT entre 2021 à aujourd’hui : quels impacts des nouvelles normes et du Plan France Relance sur les dynamiques des PAT ? » tend à répondre à ces questions en se basant sur un nouvel échantillon représentatif des PAT en France. Elle se concentre dans un premier temps sur le contexte national renouvelé de reconnaissance et de soutien au dispositif, puis propose une analyse fine des PAT en émergence et des PAT déjà opérationnels en abordant les modalités de mise à disposition et d’utilisation des enveloppes du Plan France relance et les orientations stratégiques et opérationnelles qu’elles ont générées. La question de la contribution à la transition écologique et la nature systémique des démarches fait l’objet d’une attention particulière. Enfin, l’ouvrage conclu par les grands enseignements des nouvelles dynamiques de ce deuxième cycle et par des questionnements à destination des porteurs de PAT et du législateur.

Ce travail a été mené par Lisa Gerbal, chargée de mission Terres en villes, en collaboration avec Bérénice Blondel, stagiaire à SciencesPo Lille, et a bénéficié de la contribution de plusieurs relecteurs que nous remercions chaleureusement.

L’ouvrage est disponible à la lecture ICI.

Nous vous souhaitons une agréable lecture.

Avec le soutien financier de :