86 nouveaux PAT émergents financés par le Plan de relance viennent d’être annoncés

Le 6 août, le Ministère de l’agriculture et de l’alimentation a annoncé par voie d’un communiqué de presse, les lauréats de la seconde session de l’appel à projets du Programme national pour l’alimentation qui s’est tenue du 1er mars  au 15 avril 2021 et qui constitue le volet A du Plan de relance (voir actualité du lancement de l’appel à projet).

86 dossiers ont ainsi été retenus à l’issue de l’examen de cette seconde vague de candidatures, ce qui totalise, avec les 65 PAT lauréats de la première vague (cf. actualité précédente), 151 PAT émergents appuyés par le plan de relance pour un montant global de subvention de 14 M€. Ces nouveaux projets portent à 98, le nombre de départements (sur 101) sur lesquels se déploient au moins un PAT.

Une première analyse permet d’entrevoir la répartition des territoires concernés par ces 86 PAT émergents (attention, ce graphique reprend les informations du communiqué de presse portant plus sur des périmètres de PAT – territoires de PAT) :

A noter que plusieurs membres du RnPAT ont été retenus à l’issue de cette seconde sélection : la Communauté d’agglomération Val de Garonne Agglo, la Communauté de communes de l’Ile d’Oléron,  les Métropoles de Dijon et de Lyon ; le territoire témoins de la Communauté de communes du Grand Figeac.

21 projets d’essaimage ou d’innovation dont 5 sur l’accompagnement des PAT

Cette seconde session de l’appel à projets du Programme National pour l’Alimentation comportait, en plus du volet d’appui à l’émergence des PAT, un volet d’appui aux projets d’essaimage ou d’innovation portant sur les orientations du programmes national pour l’alimentation :

  • la justice sociale
  • l’éducation à l’alimentation
  • l’atteinte des objectifs de la loi EGALIM pour la restauration collective
  • l’accompagnement du dispositif de PAT

Le RnPAT suivra particulièrement les 5 projets portant sur l’accompagnement des PAT :

  • sur les coopérations inter-PAT (entre PAT de différentes échelles) et notamment sur les coopérations dans le cadre des PAT entre communes et intercommunalités, projet porté par la Commune de Mouans Sartoux qui fera échos au séminaire qui a eu lieu sur ce sujet à Douai le 29 avril 2019),
  • sur l’évaluation d’impact (projet porté par Syalinnov, intervenu lors de l’atelier 2 d’EvalPAT le 20 janvier 2021 et expérimentera cette méthode d’évaluation sur 2 territoires),
  • sur les outils de transformation agroalimentaire adaptés aux besoins de PAT visant une alimentation plus juste, durable et locale, porté par Résolis, membre actif du RnPAT,
  • sur l’outil CRATer, calculateur de résilience alimentaire des territoires, qui pourra être utilisé à la sensibilisation d’acteurs dans le cadre des PAT, projet porté par les Greniers d’abondance,
  • sur les liens entre la gestion de l’eau et les PAT, projet porté par le Centre Permanent d’Initiative pour l’Environnement (CPIE) Yonne et Nièvre anciennement station de recherche pluridisciplinaire de Metz en Bourgogne Franche Comté.

Voir l’actualité du Ministère portant sur les résultats de l’appel à projet PNA

Avec le soutien financier de :