AXE 2 – PROPOSER UN OU DES TYPES DE DÉMARCHES DE CO-CONSTRUCTION DU PROJET ALIMENTAIRE TERRITORIAL

Fort de leurs expériences passées en matière de production méthodologique à direction des acteurs des territoires, les copilotes du projet ont choisi de coproduire avec ces acteurs, un ou des types de démarches de co-construction du projet alimentaire territorial. Il ne s’agit pas de proposer une énième version désincarnée d’une démarche classique de projet mais bien au contraire de prendre en compte les spécificités et les besoins de la thématique, le projet alimentaire territorial (PAT), pour proposer des outils concerts et opérationnels. La conception du PAT retenue par les copilotes du MCDR privilégie une implication forte de la collectivité en charge du territoire de projet, une prise en compte de l’ensemble des champs thématiques de la gouvernance alimentaire et de leurs systèmes d’acteurs ainsi qu’une d’articulation entre le PAT et les échelles plus larges, régionale, nationale et européenne (et inversement). Les expériences préfigurant de facto les PAT ont déjà mis en exergue des questions incontournables pour les acteurs dont le MCDR souhaite s’emparer :

• La sensibilisation préalable de l’ensemble des acteurs,

• La constitution d’une gouvernance, et son rapport avec le gouvernement local (collectivités locales…), entre projet alimentaire et action publique des collectivités en charge du territoire,

• L’implication des grands acteurs économiques de la transformation et de la distribution et la recherche de combinaison optimale entre circuits courts et filières longues, entre agriculture de proximité et approvisionnement extérieurs,

• L’implication de la société civile, des associations et l’expression de la parole habitante, et les associations

• Le diagnostic initial et plus largement l’expertise mobilisée, Le rapport entre alimentation et les autres politiques urbaines et territoriales : planification (food planning), foncier, gestion du milieu naturel….) La structuration de cette action 2 prend en compte ses objectifs et priorités.

ACTIONS

A2.1 – Améliorer la connaissance des initiatives alimentaires territoriales et des besoins des acteurs

  • Réaliser les états zéro et ses livrables

  • Croiser avec les apports des autres projets pour produire un état de l’art et une analyse initiale partagée

A2.2 – Animer la co-construction des démarches

  • Mettre au débat l’analyse pour co-construire avec les acteurs une version 0 de la démarche
  • Amender la démarche expérimentale

A.23 – Formaliser la démarche pour mettre en place le projet alimentaire territorial et sa gouvernance et pour identifier ses principaux outils

LIVRABLES

  • Etats zéro et ou fiche par territoire témoin

  • Fiches d’expériences

  • Fiches thématiques

  • Analyse comparative

  • Une version 0 de l’analyse partagée mise au débat et de la feuille de route

  • Les actes des ateliers et séminaires

  • Le Digest de la démarche

Un projet multi-partenarial

 
 
 
 

Avec le soutien financier de :