Le nouvel appel à projets national du Programme National pour l’Alimentation vient de sortir.

Il entre dans la continuité des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA) et de la loi dite EGALIM (la loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable ») et sera doté d’une enveloppe globale de 1,65 million d’euros. Il réunit les soutiens :

  • du ministère de l’agriculture et de l’alimentation à hauteur de 1 million d’euros,
  • de l’ADEME1 à hauteur de 400 000 euros,
  • du ministère des solidarités et de la santé à hauteur de 200 000 euros et
  • du Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) à hauteur de 50 000 euros.

 

La nouvelle édition de l’appel à projet est orientée vers deux thèmes :

➢Thème 1 : Soutien à l’émergence de nouveaux Projets Alimentaires Territoriaux

➢Thème 2 : Essaimage de démarches ou dispositifs exemplaires

 

Voici les échéances :

Ouverture du dépôt des candidatures à l’appel à projets :

24 septembre 2018

Clôture du dépôt des candidatures à l’appel à projets :

16 novembre 2018 à 23h59 (heure de Paris)

 

Le ministère en profite de la présentation du premier thème pour rappeler que : « que la sélection d’un projet alimentaire territorial à l’occasion de cet appel à projets n’entraîne pas systématiquement sa reconnaissance officielle en tant que PAT au titre du dispositif de reconnaissance mis en place par le MAA. En effet, ce dispositif n’attribue la marque nationale « PROJET ALIMENTAIRE TERRITORIAL reconnu par le ministère de l’agriculture » qu’aux projets aboutis ».

Pour en savoir plus :