Il entre dans la continuité des Etats Généraux de l’Alimentation (EGA) et de la loi dite EGALIM (la loi « pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine et durable ») et sera doté d’une enveloppe globale de 1,65 million d’euros. Il réunit les soutiens : du ministère de l’agriculture et…

Lire la suite